Effets indésirables sevrage tabac

Effets indésirables du sevrage du tabac

L’arrêt du tabac peut s’accompagner par l’apparition d’effets secondaires chez certains fumeurs. Il s’agit du syndrome de sevrage qui se traduit par certains symptômes qui apparaissent après avoir arrêté de fumer.

Quels sont les effets secondaires du sevrage du tabac ?

En fonction des fumeurs et de la durée de tabagisme, les symptômes qui apparaissent après l’arrêt du tabac peuvent varier. Voici une liste des principaux symptômes inhérents au sevrage du tabac ainsi que les solutions pour s’en défaire rapidement :

La toux 

La toux est un symptôme qui apparait très fréquemment suite à l’arrêt du tabac. Cela est principalement dû au fait de la récupération de la fonction mucociliaire de l’organisme. La sécrétion du mucus revient à la normale de façon progressive entrainant une toux. Ce symptôme disparait au bout de quelques semaines et la santé générale s’améliore progressivement.

La disparition de l’exposition aux composants chimique ainsi que la fumée tabagique permet au système respiratoire de reprendre une activité normale. La toux qui se manifeste lorsque l’on arrête de fumer disparait au fil des semaines.

Il est conseillé de manger sainenement et de boire beaucoup d’eau afin que la toux passe plus rapidement.

La fatigue

Lorsque l’on arrête de fumer, le corps entre dans une période de désintoxication au cours de laquelle il faudra s’adapter au manque de nicotine et se débarrasser de la dépendance à la cigarette. Or, la nicotine agit comme un stimulant, de ce fait, lors de l’arrêt du tabac, on se sent fatigué et en manque de motivation. Le sentiment de fatigue peut perdurer jusqu’à un mois après l’arrêt du tabac.

Il est conseillé de pratiquer une activité physique, de manger sainement et de boire beaucoup d’eau afin de permettre à l’organisme de reprendre une activité normale plus rapidement et être en meilleure santé.

L’insomnie 

Très souvent, l’insomnie est un symptôme qui apparaît quelques jours après l’arrêt du tabac. Elle est principalement due au manque de nicotine, notamment lors des premières semaines de sevrage suivant l’arrêt du tabac.

Les troubles du sommeil engendrés par le manque de nicotine peuvent être à l’origine de l’apparition d’autres symptomes tels que la fatigue, le manque de motivation et les difficultés à se concentrer.

nicotine chicha santé

Afin de lutter contre l’insomnie qui peut survenir lors de la période de sevrage, il est conseillé d’éviter de consommer des stimulants tels que le café et les sodas. La pratique d’une activité physique régulière ainsi qu’une alimentation saine permettent de mieux dormir et d’améliorer son état de santé général.

L’irritabilité 

Le tabagisme crée une très forte dépendance dont il est très difficile de se défaire. Au cours de la période de sevrage, l’ancien fumeur peut être sujet à l’irritabilité, au stress et à des accès de colère.

Des troubles émotionnels peuvent également être des symptômes qui peuvent survenir lorsque l’on arrête de fumer. Ces troubles se traduisent par un sentiment de tristesse, de déprime et de démotivation.

Il est conseillé de pratiquer des activités que l’on apprécie lorsque l’on arrête de fumer. Cela permet de s’occuper et de limiter l’irritabilité et le stress causés par l’arrêt du tabac et le manque de nicotine.

Les troubles intestinaux

La nicotine occasionne une stimulation tabagique intestinale à laquelle le corps s’habitue. Lorsque un fumeur arrête de fumer, il arrive très souvent qu’il souffre de constipation, notamment au cours du premier mois de sevrage.

Afin d’éviter les troubles intestinaux suite à l’arrêt du tabac, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière, de consommer des légumes crus, des fruits ainsi que des produits de grains entiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.