fabrication vin bordeaux

Quelle est l’origine de la fabrication de vin de bordeaux ?

Tout savoir sur la fabrication de vin de Bordeaux

Depuis plusieurs siècles d’histoire partagée de vin, Bordeaux est devenue la capitale mondiale du vin. Les habitants de cette ville ont su saisir l’opportunité qui allait les emmener sur le chemin du succès. Au fil des années, les vins Bordeaux sont devenus un modèle de qualité exporté dans le monde entier. Désirez-vous connaître comment est fabriqué le vin de Bordeaux et d’où provient-il ?

Quels sont les premiers vignobles de Bordeaux ?

Les premiers vignobles de Bordeaux sont apparus au premier siècle. Ils remontent à la période où les Bituriges Vivisques qui représentent une peuplade de guerriers celtiques ont décidé de planter leur propre vignoble. Cette plantation comporte un nouveau cépage qui est plus résistant au froid. On dispose principalement de vins blancs, rosés, rouges. Il existe plusieurs vignobles de production de vin : le vignoble de Saint-Julien, Saint Emilion, Saint-Estèphe, etc.

Quelle est la révolution viticole des XIIe, XVIIe et XVIIIe siècles ?

Au XIIe siècle, les Anglais commencèrent l’exportation des différents vins. Ils importaient des vins de Bordeaux, qu’ils avaient nommés Claret du fait de sa couleur rose claire. Les expéditions de vins Bordeaux par voie maritime ont connu une augmentation et favorisent l’essor du vignoble et du port de Bordeaux.

Le XVIIe siècle est caractérisé par une ère commerciale de vins avec l’apparition des Hollandais. Ils inaugurent des habitudes commerciales diverses, puisqu’ils achetaient assez de vin. Par ailleurs, on note une croissance des exportations des vins de Bordeaux assurée par les îles d’Amérique au XVIIIe siècle. Cela favorise une prospérité de Bordeaux jusqu’à la Révolution.

D’autres articles susceptibles de vous intéresser :

  1. Comment financer sa formation de naturopathe ?
  2. Quelle formation faut-il pour exercer dans une ambassade ?
  3. Comment débuter une carrière dans le marketing digital ?

Bordeaux est donc considérée comme la capitale mondiale du vin. Plusieurs techniciens du vin ont joué un rôle important dans la création des vins blancs, des vins rouges ou encore des vins rosés.

Quelles sont les techniques de fabrication des vins

La fabrication d’un bon vin passe tout d’abord par la récolte des raisins. Cette récolte des raisins peut être faite manuellement ou mécaniquement. Par ailleurs, beaucoup d’exploitations préfèrent récolter les raisins à la main, du fait que la récolte mécanique peut souvent être trop sévère sur le vignoble et sur les raisins, et abîmer donc ces derniers. On distingue principalement de vignobles italiens aux châteaux français, du château du Tertre dans le Bordelais.

Une fois à la cave à vin, les grappes de raisin sont triées par les viticulteurs dans l’optique d’enlever les fruits pourris, avant le broyage. Le traditionnel piétinement des raisins, aujourd’hui, est remplacé par les broyeurs mécaniques. Il faut noter que les étapes pour faire le vin rouge, le vin blanc, le vin rosé sont essentiellement identiques jusqu’au broyage et la pression.

Il existe principalement deux types de fermentation : la fermentation malolactique et la fermentation alcoolique. En effet, dans les 12 heures qui suivent l’extraction des raisins, il y a fermentation naturelle du vin. Cette fermentation peut nécessiter une période de 10 jours à 1 mois au moins. Aussi, l’élevage du vin favorise une complexification de ses arômes et permet de l’adoucir. Il faut noter qu’environ 5 % du vin disparaît, au cours de l’élevage.

Néanmoins, le vin prend sa couleur rouge, blanc ou rose, à l’étape de la macération. Après les différentes étapes de fabrication du vin, il faut à présent le mettre en bouteille. Le vigneron peut à ce niveau, soit mettre directement les vins en bouteille ou laisser les vins vieillir davantage. Il peut alors utiliser les cuves à vin. Au château de Tertre, la mise en bouteille se fait directement sur le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.