formation travailler ambassade

Quelle formation faut-il pour exercer dans une ambassade ?

Est-ce difficile de travailler dans une ambassade ?

Vous souhaitez exercer dans l’environnement de l’international, vous avez le sens de la communication et parlez très bien l’anglais voire plusieurs langues ? Pourquoi ne pas exercer une activité professionnelle dans une ambassade ? Mais qu’est-ce exactement et quelle formation faut-il acquérir pour y entrer ?

Qu’est-ce qu’une ambassade ?

Pour q’un Etat soit représenté auprès d’un autre Etat, des ambassades sont installés afin d’accomplir des missions diplomatiques. Il est également utilisé afin de désigner le lieu où sont situés les bureaux du personnel diplomatique. C’est aussi parfois, la résidence de l’ambassadeur.

Son rôle :

  • Elle représente un pays et son gouvernement à l’étranger.

En effet, le rôle d’une ambassade est principalement d’ordre diplomatique, en organisant des négociations entre les gouvernements. Elle est donc le représentant de son gouvernement auprès des autorités du pays où elle se situe. Ainsi, elle sert d’intermédiaire entre deux gouvernements.

  • Elle renseigne le gouvernement de son pays.

Une ambassade informe. En effet, le personnel restitue à son gouvernement l’actualité du pays de résidence dans tous les domaines. En effet, si des relations privilégiées se sont créées avec les autorités du pays de résidence, il se peut que les diplomates disposent d’informations qui ne seront pas relayées par la presse. Ceci est très important lors d’une préparation de traités internationaux ou même de visites officielles.

  • C’est une agence de relations publiques.

Une ambassade se doit de représenter et de défendre, la culture, l’économie et les sciences de son pays dans le pays de résidence. Ce rôle est obligatoire, notamment aux services de coopération et d’action culturelle (SCAC) et aux missions économiques.

L’ambassadeur

En France, l’ambassadeur, représente le président de la République, en étant son représentant personnel. Il sera autorisé auprès du chef de l’État étranger et nommé par le président de la République, toutefois, sur suggestion du ministre des Affaires étrangères.

L’ambassadeur de France, un diplomate.

Selon le droit international, il est à l’abri de toute pression de l’État de résidence : c’est ce qu’on nomme « immunité » dont profitent les diplomates.

Sa dernière fonction sera de représenter l’autorité pour tous les services français qui exerce leur activité dans l’Etat étranger, à savoir :

  • Les services de coopération et d’action culturelle (SCAC), pilotés par le conseiller culturel (responsables d’instituts et des écoles françaises dans le pays de résidence).
  • Les missions économiques chargées du développement économique dans le pays de résidence, en assurant la promotion des entreprises françaises par exemple.
  • L’attaché à la défense : il est en charge des relations militaires entre les deux États et conduit les questions liées à la défense à l’intérieur du pays de résidence.

Les différents métiers d’une ambassade

Nous retrouvons plusieurs domaines d’activités et postes diplomatiques, à savoir :

  • Ambassadeur
  • Consul général
  • Conseiller politique
  • Chargé des affaires consulaires
  • Conseillé
  • Chargé du protocole

Quelle formation faut-il faire pour intégrer une ambassade ?

Afin d’y accéder, il faut passer par des concours, mais avoir au préalable un Bac + 3 au minimum.

Concernant les concours, il en existe deux types :

  • Le concours général

Ce concours comprend de la culture générale, sur différents sujets, dont : l’histoire, les finances publiques, les relations internationales. Ce concours est particulièrement sélectif puisque seuls 18 élèves au maximum par matière sont récompensés, sachant que le nombre de candidats peut dépasser le millier dans certaines disciplines.

  • Le concours d’orient

Ce concours est centré sur la culture générale et des langues étrangères.

Afin de se préparer à ses concours, il existe différentes formations, comme : une licence MD (Master Doctorat), une formation langue et civilisations étrangères ou langue étrangère appliquée. Si ces formations demandent d’avoir un Bac + 3, il sera tout de même possible d’intégrer un institut d’études politiques après un Bac général, pour un poste de conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.