cigarette électronique

Quel âge légal pour vapoter avec une cigarette électronique ?

Quel âge pour avoir une cigarette électronique ?

Le vapotage rencontre en France un franc succès, notamment chez les jeunes générations. L’usage de la cigarette électronique commence à être étroitement encadré par la loi. Qu’en est-il de la législation en vigueur ?

Ce que dit la loi

L’achat ou la vente des cigarettes électroniques est prohibée pour les personnes âgées de moins de 18 ans. La majorité légale est impérative pour vapoter, acheter une cigarette électronique et le e-liquide. Un document ou un justificatif d’identité vous sera donc demandé dans chaque magasin de produits destinés au vapotage. Si vous êtes mineur et souhaiter réduire votre consommation, un rendez-vous chez un généraliste ou un tabacologue pourra vous proposer des solutions et un accompagnement adapté. Arrêter de fumer peut effectivement préserver votre santé. Des substituts à la nicotine existent pour se défaire d’une dépendance au tabac. Ces produits sont disponibles en vente libre dans toutes les pharmacies. Un avis professionnel vous aidera certainement à trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Qu’en est-il des cigarettes électroniques sans nicotine ?

Avec ou sans nicotine, l’ensemble des produits associés au vapotage ne sont pas accessibles à la vente pour les personnes âgées de moins de 18 ans. La législation en la matière est encore récente et pourra peut-être évoluer dans quelques années. Les recherches sur la dangerosité ou l’innocuité des cigarettes électroniques pour les fumeurs ne sont pas assez nombreuses pour parvenir à un consensus scientifique. Néanmoins, elle peut constituer un moyen pour arrêter de fumer, en diminuant progressivement la quantité de nicotine présente dans les e-liquides.

Le vapotage dans les lieux publics

Le vapotage ou l’utilisation de la cigarette électronique est interdit aux abords des lieux suivants, pour permettre de préserver les jeunes publics des risques du tabagisme :

  • les hôpitaux et lieux de santé ;
  • les écoles et annexes ;
  • les centres de formation des apprentis (CFA) ;
  • les endroits liés à la formation, l’accueil ou l’hébergement de mineurs ;
  • les bars, restaurants, cafés.

La législation dans les autres pays (en Europe et dans le monde)

La législation est identique en France et dans tous les pays membres de l’Union européenne. En outre-atlantique, l’achat et la consommation des produits de vapotage sont prohibés jusqu’à 21 ans. Si vous partez en vacances, des recherches sur la loi en vigueur peuvent être nécessaires pour garantir votre tranquillité. Le vapotage peut vous conduire en prison dans certains pays touristiques, comme la Thaïlande.

Quelles sanctions pour un commerçant vendant des cigarettes électroniques à un mineur ?

Tout commerçant ou personne qui vend ou donne une cigarette électronique ou un produit de vape à un mineur, encours une amende de quatrième classe comme stipulée dans l’article R 3515-6 du Code de la santé publique. Cette amende forfaitaire d’un montant de 135 euros devra être payée dans un délai de 45 jours. Celle-ci pourra être majorée à 750 euros dans le cadre d’une convocation devant un juge.

En résumé

Si selon de récentes études, la cigarette électronique sans nicotine permet de réduire sa dépendance au tabac, sa vente demeure interdite à toute personne mineure sur le sol français. L’âge légal peut varier de 18 à 21 ans selon les pays. Cette législation est identique dans tous les pays membres de l’union européenne. Pour réduire sa consommation de tabac, d’autres alternatives s’offrent à vous, comme les substituts à la nicotine, disponibles en pharmacie. L’appel à un professionnel de santé qualifié pourrait également vous aider. Une vérification sur l’usage de la cigarette électronique est conseillée pour tous les voyages à travers le monde. Ceci vous permettra de passer vos vacances en toute quiétude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.